Électroneutre électroneutre Pascal NYS, 34 rue de Bellevue, 03110 VENDAT,   tel: 06 18 72 37 37      
Électricien                    Siret: 513 347 856 0025 APE 431A      
Technicien en assistance et maintenance informatique     

nys.p@electroneutre.com    Fax: 08.11.48.54.13      

 

 

 

Les hyperfréquences

 

On utilise des ondes hyperfréquentes principalement dans les télécommunications, téléphones portables, les téléphones sans fil (DECT), la WIFI, les systèmes bluetooth, les radars, les systèmes de détection, les fours à micro-onde.

 

L'unité de mesure

Avec les hyperfréquences, on ne mesure pas les champs électriques et magnétiques séparément. Mais on mesure la densité de puissance en uW/cm² (microwatts pas cm²).

 

Y-a-t-il des risques ?

Sans entrer dans une polémique, on peut toutefois constater certaines positions du gouvernement ou même d'instance qui nous invitent à prendre un principe de précaution.
On remarque aussi qu'actuellement de nombreux assureurs refusent de couvrir les risques liés à l’émission de champs électromagnétiques, par les antennes-relais. Les compagnies d’assurance ont fait une synthèse des études scientifiques et pour elles en conclusion : « Le risque existe bien ».

 

Précautions à prendre par rapport aux téléphones portables
 

 

 

Une voiture fait en partie cage de faraday. Les ondes FM ne passent pas à l'intérieur (d'où l'antenne) mais celles des GSM peuvent passer (par les ouvertures -fenêtres, pare-brises non athermiques) mais sont stoppées par le reste, donc le signal est un peu moins bon, contraignant le téléphone à émettre plus fort. Si on ajoute la vitesse qui perturbe la réception, on conclue qu'il vaut mieux ne pas téléphoner longtemps (même en tant que passager) dans une voiture.

 

Les antennes relais

Sans antennes-relais, le téléphone mobile ne pourrait pas fonctionner. Chaque antenne émet en effet un rayonnement continu qui couvre un certain espace, ou « cellule ». Cette zone cellulaire peut couvrir quelques centaines de mètres à plusieurs kilomètres, de manière à étendre sur le territoire une couverture la plus complète possible (pour connaître les implantations près de chez vous, reportez-vous au site
www.cartoradio.fr sur lequel on peut consulter la carte de France des antennes-relais).
De cette façon, les rayonnements émis par les antennes-relais nous concernent tous, que l'on soit utilisateur ou non d'un téléphone mobile, en particulier les riverains des bâtiments sur lesquels sont fixées les antennes.
De nombreux témoignages émanant de personnes habitant à proximité d'antennes-relais ont fait état, ces derniers mois, de troubles divers : maux de tête, fatigue, démangeaisons et maladies de peau, anxiété, etc.
Pour l'heure, la France applique la recommandation européenne de 1999 qui préconise que l'intensité du champ électrique ne soit pas supérieure à 41 V/m pour les antennes de 900 Mhz et de 58 V/m pour celles de 1 800 Mhz. Mais la Suisse, par exemple, limite, en revanche, cette valeur à 4 V/m, et l'Italie à 6 V/m.
Ces différences importantes tiennent, probablement, à l'incertitude dans laquelle nous sommes encore quant aux conséquences sanitaires résultant de la proximité des antennes-relais. Et, vraisemblablement, cette inquiétude est à la base des jugements rendus ces derniers mois, ayant conduit à l'interdiction ou au démontage d'antennes-relais : une disposition qui exprime le souhait des juges d'appliquer le principe de précaution en attendant d'en savoir plus.

 

 

 

Pour les habitations il est recommandé d'arriver à ne pas dépasser une exposition moyenne de 0,2 V/m soit environ 1 uW/m² ou 100 uW/cm².

Affiche au pied d'une antenne relais

Certains moyens permettent d'atténuer les ondes électromagnétiques hyperfréquences (des rideaux en tissus spéciaux ou des peintures à base de métal ou de carbonne).

 

 

 

 

 

 

 

Vous trouverez ces différents articles contre les hyperfréquences, spécialement étudier pour les personnes électrosensibles sur les sites marchands : Electromagnétique.com et bien d'autres.

 
 
 

 

 

Page accueil

    

Mise à jour du site: 12/03/2017
Copyright © 2016 Electroneutre. Tous droits réservés.